Ensemble vers un monde plus résilient

Se rassembler pour réinventer

Formulaire de partage en bas de page (cliquer ici)

Mars 2020 – Confinement généralisé de la population en raison de la pandémie mondiale de coronavirus.


C’est arrivé tout à coup… Sans qu’on l’ait vu venir vraiment.
Nous voici tous contraints à un grand plongeon, dans ce qu’il faut bien appeler l’inconnu.
C’est une situation inédite, déstabilisante, où nous sommes appelés à gérer une inhabituelle incertitude. Maintenir plus que jamais du lien social alors que nous sommes séparés. Faire face à une menace qui peut sembler abstraite mais pourtant bien réelle…

Et si ce moment était l’occasion de faire rejaillir en nous et collectivement de précieuses capacités ?

Cette crise nous démontre les limites du système prédominant. Être plus autonomes, localement, en matière d’énergie, d’économie, d’alimentation, d’éducation, dans la gestions de nos déchets, dans tous les domaines imaginables, autant de manières de mieux nous protéger de ce genre de situations à l’avenir. 

En matière de résilience, nos grands-parents ont (et auraient) sans doute de nombreux conseils à nous donner, qui, unis avec nos moyens actuels, nous offrent un très large éventail de possibilités.

La résilience: terme emprunté à l’écologie, qui définit au départ « la capacité d’un écosystème à s’adapter à des stress, des changements, tout en conservant toute sa richesse et sa fonctionnalité« .
Elle définit d’une certaine façon la capacité d’adaptation après un choc.

Augmenter la résilience. Celle de notre environnement proche, celle de notre économie, celle de nos écosystèmes, de nos cultures, notre résilience intérieure pour faire face à l’inconnu.

Des initiatives existent déjà… c’est le moment de les rejoindre ou de les multiplier !

Il n’y a ni recettes toutes faites, ni solutions miracles. A nous aujourd’hui d’expérimenter, de tester, de trouver des solutions. Un projet commun à tous, qui nécessitera certainement du travail et de l’implication, et qui sera assurément… passionnant à vivre!

Prenons notre temps pour ralentir, ressentir, ouvrir la porte à nos émotions. Le temps pour rêver, pour laisser vagabonder nos pensées, laisser venir les idées. Et aussi pour partager ces réflexions avec notre entourage, de vive voix ou virtuellement.

C’est peut-être aussi le moment de poser un nouveau regard sur ce qui nous entoure. Redécouvrir que nos jardins, nos campagnes, sont à eux-seuls des univers. La beauté du monde est merveilleuse, pour peu qu’on y regarde parfois un peu plus longuement. Ré-animons notre capacité d’émerveillement, si souvent mise à mal par notre routine quotidienne.  

Nous avons tous les ressources en nous pour transformer cet isolement forcé en élan de solidarité et d’auto-organisation. Avec nos amies, nos voisins, nos familles. Pour protéger les plus exposés, pour dépanner les plus fragiles, pour garder les enfants, pour soutenir les plus précaires, pour informer, pour éduquer.
 

Ne pas savoir de quoi demain sera fait… C’est aussi une formidable occasion de se rendre compte qu’il ne tient qu’à nous, tous ensemble, de l’inventer !


Partager une idée/ un projet/ un sujet de réflexion pour un monde nouveau

Et entrez en contact avec d’autres personnes intéressées par les même thèmes.

Formulaire idées de résilience