Un voyage à la découverte du mouvement de la Transition


La TRANSITION, c’est…

« Un comportement et une dynamique! 
Stimuler pour ré-imaginer »

Texte de msg en Transition

La Transition ne répond pas à une définition arrêtée (hé non !)…

La TRANSITION, c’est porter un autre regard sur ce qui nous interpelle et nous offre l’opportunité de donner du sens à notre vie (de plus, expérimenter l’univers de la transition intérieure permet d’entamer un beau voyage de la tête au cœur).

Loin s’en faut de définir la TRANSITION telle une association, ce qu’elle n’est absolument pas (hé non… intéressant ! ), mais une mouvance riche composée de multiples facettes qui nous rassemblent. 

L’envie de participer à l’enthousiasme d’un nouvel élan crée une dynamique dans laquelle les énergies positives peuvent s’exprimer, ce qui favorise l’émergence d’actions concrètes.

Tout ceci ne tombe pas du ciel. Il est donc indispensable d’ouvrir la réflexion, coopérer avec son entourage, vouloir s’engager, de même proposer des initiatives et les mettre en œuvre. Il est inutile d’envisager le monde de demain avec les solutions d’hier.

Il n’y a pas de modèle, il n’y a que des exemples.




« La Transition, c’est quoi au juste? »

Une définition de la Transition provenant du site de l’ASBL Réseau Transition:

La transition, c’est un mouvement résolument optimiste qui a une vision positive de l’avenir.

La transition, c’est un mouvement de réappropriation de la vie de la cité par les citoyens.

La transition, c’est explorer les possibilités de faire autrement en se fondant sur une économie locale soucieuse de l’environnement et du bien-être des habitants.

La transition, c’est réinventer le monde à partir de son territoire, agir à l’échelle locale, et dans un esprit d’entreprise incarné par des projets citoyens, ré-imaginer le travail, développer de nouvelles compétences, et surtout, tisser des liens qui nous permettront de voir plus loin.

Alors que ce soit en raison d’une prise de conscience des conséquences du changement climatique sur notre environnement, de la fin de l’ère du pétrole bon marché, d’une volonté d’apprendre à mieux connaître son territoire, ou de l’envie de renforcer les solidarités et la coopération entre l’ensemble des acteurs locaux, chacun trouvera son compte dans la transition.

Et comment on fait?  

Pour passer à l’action, rien de tel que le quartier. Les Initiatives de Transition naissent par la volonté de citoyens motivés qui veulent rendre leur villes, villages ou quartiers plus durables et plus conviviaux… sans attendre que l’initiative vienne d’en haut ! Des citoyens se mettent à travailler ensemble et unissent leurs forces, créativité et énergie pour lancer des actions et projets concrets qui engendrent un changement positif dans leur lieu de vie. Les Initiatives sont basées sur une vision positive de l’avenir, et une position constructive vis-à-vis du monde politique. Au début, les groupes s’informent et apprennent à se connaître, puis rapidement des projets concrets sont organisés autour de thèmes comme l’énergie, l’habitat, la nourriture, le transport, la culture, etc  


Page suivante: une dynamique construite autour de valeurs >>>